Quel modèle de dispositif urétral externe choisir ?

Le dispositif urétral externe représente une solution pour ne plus souffrir des pertes urinaires, que l’origine en soit la chirurgie, la maladie, les médicaments ou l'âge tout simplement. Ce sont des articles très bien accueillis par les hommes voulant s’affranchir des couches humides, des glissements des étuis péniens ou d’une nouvelle chirurgie : les traumatismes engendrés par l’incontinence de l’homme sont déjà assez pénalisants pour ne pas en ajouter.

  • Un dispositif urétral externe efficace doit comporter des moyens de réglage pour s’adapter à la morphologie de chaque pénis, sans blesser la peau et sans pincer.
  • Il doit être assez large pour comprimer l’urètre sans stopper la circulation sanguine (qui oxygène les cellules), laquelle s’effectuera alors par les côtés (retour veineux).
  • Choisir de préférence un modèle avec mousse intégrée lavable et résistante.
  • Il faut prévoir une petite période de mise au point, sachant qu’il est préférable de tolérer des fuites minimes plutôt que de trop serrer le pénis.

 

Les modèles de dispositifs urétraux externes
distribués en France

Il existe 4 modèles distribués par des sociétés françaises.
Un test comparatif a été réalisé par Jean Frichet, ancien malade atteint d'un cancer de la prostate, qui s'est appuyé sur son expérience personnelle, mais également sur le recueil de dizaines de témoignages.

 

Stop-Uri®

Uriclip

Pince pénienne en polyamide incassable et mousses polyéthylènes à mémoire de forme Sphincter artificiel vésical externe avec une vis permettant le serrage

Réglage

12 réglages différents,
par barrettes
, serrage de demi
en demi millimètre.
Serrage par vis, peut plisser la peau. Mousse indépendante, difficile à mettre en place.

Type de mousse

Mousses collées, imperméables, à mémoire de forme (s’adaptent à l’anatomie). N’absorbent pas les liquides (urine, eau durant une baignade). Mousse amovible, sans mémoire de forme (ne s’adapte pas à l’anatomie).

Vascularisation

Il est large et donc offre
une bonne circulation sanguine par les côtés.
La circulation sanguine s’effectue par les côtés mais ce modèle pourrait être plus large pour une meilleure circulation sanguine. Uriclip étrangle trop le pénis à notre goût.

Poids

11g, modèle le plus léger 13g

Nettoyage

A l’eau et au savon. A l’eau et au savon.

Fabrication

France France

Contenu du kit

1 lot de 2 pinces
3 tailles de barrettes de serrage
1 jeu de barrettes de rechange
1 sphincter artificiel

Prix de vente

98€ (frais de port compris)
Garantie satisfait ou remboursé pendant 1 mois pour une commande passée chez Bivea
105€
(frais de port compris)

 

Notre équipe est formée
pour répondre
à vos questions !

05 57 26 09 00

 

Jean Frichet, ancien malade atteint d'un cancer de la prostate, auteur de livres sur la prostate et conférencier explique simplement :

"La pince pénienne Stop-Uri® présente de multiples avantages : plus de serviettes odorantes, plus d’étui pénien et de poches sur la jambe. Sans oublier que c’est le seul moyen de permettre à la vessie, en se remplissant, de continuer à travailler corectement."

 

Stop Uri

Stop-Uri®

Incontinence urinaire masculine

La solution pour retrouver une vie active sans contrainte

Bandelette

Bandelette

Incontinence urinaire masculine

La solution efficace et confortable  pour les pénis rétractés

 

Témoignages des utilisateurs

Henri M., Après ablation de la prostate

C’est sur les conseils du site de l’association L’homme et sa prostate que l’on m’a conseillé la pince à verge pour juguler mes fuites urinaires. Voici 3 mois que je porte Stop-uri et j'en suis pleinement satisfait. Sa mousse solidaire fait qu'on ne la sent pas et son maniement est vraiment aisé. Il n'y a que sur la plage cet été que je me suis senti gêné par la bosse que l'on devinait sous le maillot mais ma femme m'a dit qu'il fallait un œil inquisiteur pour s'en apercevoir. Alors je l'ai oubliée pour vivre pleinement ces vacances en famille. Merci encore. Henri.

Robert A., Après prostatectomie

Monsieur, Voici mon avis sur les pinces péniennes que je porte depuis 2 ans suite à une prostatectomie. J’ai d’abord porté l’Uriclip longtemps et maintenant le Stop-uri. L’Uriclip n’a pas de mousse confortable et la pince s’ouvre parfois et saute. Elle bloque le pénis dans la circonférence et cela plisse la peau ce qui fait mal et est gênant. Le Stop-uri que vous vendez est certes plus grand en taille mais tellement plus confortable avec sa mousse solidaire. Je le sens beaucoup moins et il est plus pratique d’emploi puisqu’il suffit de le dégrafer légèrement pour uriner. Il reste en place. Je pense arriver moi aussi à le manier d’une main. Je vous remercie et vous envoie mes meilleures salutations.

Jean G., Après prostatectomie

Bonsoir Monsieur, suite à notre entretien téléphonique, je vous confirme que je suis pleinement satisfait de la pince à pénis Stop-uri. Ayant subi le 10 juin 2008 une prostatectomie totale, je vivais avec une incontinence importante puisque j’utilisais 5 à 7 serviettes par jour. Suite à une visite de contrôle chez mon urologue, ce dernier m'a informé de l'existence de Stop-uri que j'ai mis en application dès réception du produit, depuis je vis plus librement et sans contrainte, un vrai confort. Un grand merci. PS : De plus, Stop-uri me fait faire de sacrés économies par rapport au prix des couches …

M. P., Sous traitement médicamenteux

A la retraite, mais sous antidépresseurs, je commençais à avoir des pertes urinaires m’obligeant très souvent à aller aux toilettes. Je n’osais plus accompagner ma femme et mes amis suite au désagrément des couches à changer régulièrement. Après une période d’adaptation, Stop-uri m’a redonné le goût de revivre et d‘être à nouveau moi-même ! Je le conseille à tous les hommes souffrant de ce fléau d’autant plus qu’une fois en place, on ne le sent pas. J’attends maintenant que ma vessie me signale le moment d’aller uriner, tout simplement. Quel confort !

Anonyme, Après bandelette urinaire

Bonjour. J’ai une bandelette urinaire depuis 6 mois et je suis très déçu. Je m’attendais à autre chose. J’ai moins de fuites à l’effort mais cela ne change rien aux fuites de fatigue en fin de journée. C’est un moyen trompeur et après renseignement sur internet je sais que peu de porteurs en sont contents. J’ai donc essayé votre clamp pénien Stop-uri qui fonctionne très bien mais j’aurais préféré ne rien avoir d’extérieur. C’est une radiothérapie adjuvante qui m’a rendu incontinent. Sincères salutations.

Georges V., Diabétique

A 75 ans, avec mes graves problèmes de diabète, j’avais des fuites d’urine presque continues mais je ne voulais pas avoir recours à la chirurgie. Je commençais vraiment à vivre replié sur moi quand j’ai découvert Stop-uri sur internet. Quel immense soulagement de pouvoir à nouveau bouger sans craindre ces écoulements minant, quel plaisir de ne plus porter de couches culottes, quelle joie de pouvoir à nouveau me comporter normalement. Un grand remerciement.

Didier, Pompier et sportif

Une chirurgie m’avait rendu incontinent malgré mon jeune âge. Pompier et sportif, je me posais des questions sur mon futur quand j'ai découvert Stop-uri que j’ai porté sitôt reçu. Quel plaisir de se sentir à nouveau ‘’sec’’ et de pouvoir bouger à nouveau sans contrainte. Le moral reprend un coup de neuf et dans mon métier c’est primordial ! C’est vraiment un excellent produit. Merci beaucoup.

Laurence C, vie de couple après cancer

Messieurs, je vous avais demandé conseil en février pour l’achat de Stop-uri pour mon mari opéré de son cancer de la prostate par robot. Voici maintenant 4 mois qu’il le porte. C’est remarquable comme son comportement a changé. Pouvant de nouveau bouger à sa guise, voir ses copains et reprendre ses parties de pétanque, il a retrouvé sa bonne humeur à travers ses petits plaisirs de retraité de 69 ans. Du coup l’ambiance à la maison a bien changée aussi. Ce dispositif est un bienfait pour les couples et elle mériterait une plus large promotion. Pour information, il remet une protection pour la nuit. Sinon aucun problème dans la journée. Il le supporte très bien n’hésitant pas à allez uriner dès que l’envie se fait sentir.